top of page
  • Olivia Fortier Naturopathe

LES HUILES ESSENTIELLES INCONTOURNABLES POUR VOS MALAISES DIGESTIFS

Que ce soit après un temps des fêtes rempli d’indulgence, un 5 à 7 bien arrosé, une gastro-entérite ou bien une indigestion, les huiles essentielles sont là pour nous porter secours. Efficace et rapide, elles soulagent les différents troubles digestifs qui altèrent notre vie quotidienne.


Mon top 3 pour la digestion :


Le basilic tropical (ocimum basilicum 1) est sans doute parmi mes huiles essentielles préférées car elle est une antispasmodique puissante, une tonique digestive et hépatobiliaire, une antiallergique en plus d’être antalgique. Elle est très utile dans les cas de gastro-entérite, de diarrhées, de crampes. De plus, c’est un excellent équilibrant nerveux puisqu’elle calme et apaise. Donc idéale, pour tout stress qui se somatise dans le système digestif.


Parmi les plus connues pour faciliter la digestion, l’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita 2) est une excellente anti-infectieuse, anti-nauséeuse, anti-inflammatoire, antispasmodique et antalgique. De plus, elle permet aux organes tels le foie, le pancréas et l’estomac de relancer leur production d’enzymes digestives.


Antiseptique, tonique digestive, protectrice hépatique et anti-nauséeuse, l’essence de citron (citrus limonum zeste 3) est très polyvalente et apporte une synergie à vos mélanges. C’est une excellente dépurative qui agit sur le sang, les reins, le foie, la vésicule biliaire et le pancréas en stimulant leur action. Elle facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin ce qui facilite la digestion des graisses. De plus, elle active les globules blancs ce qui renforce le système immunitaire.


Indications: gastro-entérite 1, diarrhées 1, plexus noué 1, gaz 1.2.3, ballonnements 1.2.3, spasmes 1, nausées 1.2.3, vomissement 1.2.3, indigestion 1.2, mauvaise haleine 1.2, mal des transports 2.3, lourdeurs digestives 2, migraines 2, syndrome de l’intestin irritable 2, douleurs rhumatismales 2, musculaires et névralgiques 2, insuffisance biliaire et pancréatique 2.3, crampes menstruelles 1, stress 1.3, angoisses 1.3


Posologie :


Pour une application externe, ces huiles doivent être diluées (entre 20 à 50%) dans une huile végétale car il y a possibilité d’irritation cutanée. La menthe poivrée devrait être utilisée localement sur la zone à traiter puisqu’elle procure un effet glacé.


Voie externe : 3 gouttes d’essence + 5 gouttes d’huile végétale au choix.


Voie interne : 1 goutte d’essence sur un sucre, dans du miel, de l’huile d’olive ou sur un comprimé neutre jusqu’à 3 fois par jour lorsque nécessaire.


Attention : Le basilic, la menthe poivrée sont interdites aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.


Renseignez-vous auprès d’un professionnel de la santé pour plus d’informations.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page